Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > En France > Nord Pas-de-Calais > Activités et Actualité - Nord Pas-de-Calais > 2014 - Nord Pas-de-Calais > 6 avril 2014, Sains en Gohelle, remise de la Médaille d’Or de la Renaissance (...)

6 avril 2014, Sains en Gohelle, remise de la Médaille d’Or de la Renaissance française à l’association de la Garde d’Honneur de Notre Dame de Lorette

Président Monseigneur Jean-Paul JAEGER, Secrétaire général : Monsieur Michel HAUTE

C’est à l’issue de la 91e Assemblée générale de la Garde d’Honneur de l’Ossuaire de Notre Dame de Lorette que nous sommes accueillis par Michel HAUTE, secrétaire Général de l’Association et Président de la Garde d’Honneur et par les autorités civiles et militaires.
Avant de remettre la Médaille d’Or de la Renaissance Française à l’Association représentée par son Président, Monseigneur Jean-Paul JAEGER, évêque d’Arras, notre Président, Jean-Pierre ARRIGNON, a prononcé un discours sous forme d’un vibrant hommage aux nombreux Gardes d’Honneur présents dans la salle :

« Monseigneur, Président de l ‘Association du Monument de Notre-Dame de Lorette, et de la Garde d’Honneur de l’Ossuaire, Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, Monsieur le Délégué militaire adjoint, Monsieur le Commandant le Groupement de Gendarmerie, Madame la Directrice de l’ONAC du Pas-de-Calais, Monsieur le Maire de Sains en Gohelle, Monsieur le Président de l’Association des Auditeurs de l’IHEDN, Monsieur le Secrétaire Général de l’Association, Vous tous Gardes d’Honneur de l’ossuaire de Lorette.
La délégation Nord-Pas-de-Calais de l’Association de la Renaissance française est particulièrement fière d’inaugurer les Commémorations de la Grande Guerre 1914-1918 en décorant la Garde d’Honneur de l’Ossuaire de Lorette.
Nous sommes aujourd’hui réunis pour honorer l’ensemble des 4000 Gardes d’Honneur qui ont en charge la conservation et la promotion du souvenir des « Morts pour la France » rassemblés dans 20 000 tombes individuelles et 22 970 tombes de soldats inconnus présents dans les différents ossuaires.
Gardes de Lorette, vous êtes en charge de cette commémoration, terme qui rappelle par son étymologie la règle de Saint Benoît qui prescrit de faire commémoration, c’est-à-dire de rappeler, de mentionner, d’évoquer.
Si l’un des récents grands événements médiatiques comme le film « Apocalypse » a ignoré ce lieu de mémoire, vous en assurez, vous, magnifiquement le souvenir, chaque jour, entre le 1 mars et le 30 novembre.
Gardes de Lorette, vous êtes en charge d’une redoutable mission que j’expliciterai par cette magnifique citation du grand romancier Milan Kundera dans son roman « Le livre du rire et de l’oubli » :
« Pour liquider les peuples, disait Hübl, on commence par leur enlever la mémoire. On détruit leurs livres, leur culture, leur histoire. Et quelqu’un d’autre leur écrit d’autres livres, leur donne une autre culture et leur invente une autre Histoire. Ensuite le peuple commence lentement à oublier ce qu’il est et ce qu’il était. Le monde autour de lui l’oublie encore plus vite. »
Gardes de Lorette, vous êtes les gardiens de l’Histoire. Les gardiens de cette terrible bataille de Lorette qui, d’octobre 1914 à Octobre 1915, a vu un terrible affrontement entre français et allemands, laissant sur le terrain en une seule année 188 000 morts, dont 100 000 français, tombés pour prendre ou défendre l’éperon de Lorette.
Gardes de Lorette, vous êtes en charge de ce lieu de mémoire. Vous le faites avec honneur et dévouement. Vous expliquez, vous présentez, vous gardez la mémoire de ce lieu où reposent tant de jeunes hommes tombés dans la fleur de leur 20 ans.
Vous devez aussi faire de ce lieu de souvenir un lieu d’Humanité ; un lieu de fraternité, tel que l’affirme l’article 1 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."
C’est cette fraternité que vous retrouvez sur le fronton de nos mairies : Liberté, égalité, fraternité.
C’est dans cet esprit de fraternité républicaine que je décerne la Médaille d’Or de la Renaissance française à l’Association des Gardes de Lorette »

Monseigneur JAEGER nous remercie en nous rappelant que les gardes d’honneur de Notre Dame de Lorette sont un vivant hommage aux disparus de ces guerres,

Nous nous sommes joints aux officiels et aux gardes pour nous rendre, en cortège, au monument aux morts où furent déposées les gerbes et échangés les drapeaux entre la garde descendante et la garde montante.
Pour terminer cette journée, nous partageons le repas des Gardes d’Honneur


site de l’association de la Garde d’Honneur de l’Ossuaire : http://association-du-monument-de-notre-dame-de-lorette.e-monsite.com/pages/la-garde-d-honneur-de-l-ossuraire.html


Portfolio