Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > En France > Bretagne et Loire Atlantique > Actualités > Bretagne - Loire Atlantique : Décès de Claude CHAMPAUD

Bretagne - Loire Atlantique : Décès de Claude CHAMPAUD

Claude Champaud était membre du comité d’honneur de notre délégation de La Renaissance Française : Bretagne - Loire Atlantique.

Extrait de Presse [1] :

Professeur de droit des affaires à Rennes durant 40 ans, ancien président de l’université Rennes 1, et figure politique de la droite, le professeur Claude Champaud est décédé ce mardi 12 mars, à l’âge de 90 ans.

C’est une grande figure universitaire et politique rennaise qui s’est éteinte. Le professeur Claude Champaud est décédé ce mardi 12 mars, au matin, à l’âge de 90 ans. Il a été professeur de droit des affaires à Rennes durant 40 ans, président de l’Université de Rennes 1 et premier vice-président de la conférence des présidents d’universités.

Universitaire, juriste, Claude Champaud s’est beaucoup investi au cours de sa vie pour les entreprises. Écrivain, Claude Champaud a également été un homme politique (centre-droit) et créateur d’associations, comme le club des Trente ou l’Association pour la renaissance du Parlement (ARP).
Ancien conseiller régional

Il est à l’origine de l’école du droit de l’entreprise, aujourd’hui l’institut de gestion de Rennes (IGR-IAE) où il a enseigné à quarante-et-une promotions. Un amphithéâtre porte déjà son nom.

En 1970, à la demande de René Pleven, alors président du Celib, le comité d’étude et de liaison des intérêts bretons, il en avait intégré le comité directeur, et représenta cette institution au Conseil économique et social régional de Bretagne dont il fut président en 1975.

En 1986, il avait aussi été élu conseiller régional de Bretagne et assuma durant dix-huit ans la responsabilité principale d’actions stratégiques régionales. Conseiller général d’Ille-et-Vilaine, il avait porté le démarrage et l’essor du campus de Ker Lann, au sud de Rennes.

L’orchestre de Bretagne lui doit aussi beaucoup. Claude Champaud avait aussi été président de l’association pour la renaissance du palais du Parlement de Bretagne (ARP) après l’incendie de 1994.

En 2017, c’est au Celib qu’il avait consacré son dernier ouvrage, Quand des Bretons éveillèrent la Bretagne qu’il était venu présenter à l’Espace Ouest-France . Claude Champaud était Officier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre national du Mérite (membre de la section de Rennes) et Commandeur des Palmes Académiques.

« Claude Champaud, major de l’agrégation de droit privé, a nourri la doctrine du droit commercial français et a marqué de son empreinte pendant plusieurs décennies la Faculté des sciences juridiques de Rennes , souligne Michel Poignard, président de l’Ordre national du Mérite d’Ille-et-Vilaine. Il aura été aussi un grand visionnaire pour l’Université qu’il a su ouvrir sur l’entreprise avec l’IAE puis l’IGR, pour la cause de la décentralisation régionale et contre le séparisianisme (thème de son livre paru en 1977), en innovant comme Président du Comité économique et social régional comme pour la cause du développement de la Bretagne avec le CELIB ou le Club des Trente. L’ONM 35 le recevait il y a un an pour une conférence toujours lumineuse et prospective. Un menhir nous quitte » .

Les obsèques de Claude Champaud ont été célébrées vendredi 15 mars, à 10 h 30, en l’église Notre-Dame en Saint-Melaine, à Rennes.