Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > PUBLICATIONS > Ouvrages, Manifestations, Sites conseillés > Des livres français nominés pour un prix littéraire russe

Des livres français nominés pour un prix littéraire russe


Pour la deuxième année consécutive, le prix littéraire Iasnaïa Poliana, appelé ainsi d’après le domaine de Léon Tolstoï et dirigé par un descendant de l’écrivain, Vladimir Tolstoï, crée une catégorie spéciale destinée à la littérature étrangère.

L’an dernier, l’auteure américaine d’origine japonaise Ruth Ozeki a remporté le premier prix pour son livre En même temps, toute la terre et tout le ciel. Cette année, les juges ont présenté une longue liste de 31 livres de différents auteurs venus du monde entier, de l’Inde aux Etats-Unis. Le vainqueur remportera 1 million de roubles (13 000 euros) et un traducteur russe recevra 200 000 roubles (2 600 euros).

Parmi les nominés, on retrouve des auteurs réputés comme Herta Müller, J.M. Coetzee, Orhan Pamuk. La France sera représentée par Jean Patrick Modiano (L’Herbe de nuit), Christophe Ono-dit-Biot (Plonger), Philippe Claudel (Le Rapport de Brodeck). Les juges ont accordé une attention particulière au célèbre livre de Michel Houellebecq Soumission. Tous les livres ont été sélectionnés par les principaux critiques littéraires, traducteurs et éditeurs russes.

Vladislav Otrochenko, écrivain et membre du jury, remarque que le prix Iasnaïa Poliana semble se mettre à la page de la tendance dominante dans la littérature mondiale. « Les dystopies et les livres d’anticipation sont en passe de disparaître et sont remplacés par des récits des faits de la vie actuelle », a-t-il indiqué.

Les vainqueurs seront annoncés en octobre.

Le prix littéraire Iasnaïa Poliana a été créé en 2003 par le musée-domaine de Léon Tolstoï et la compagnie Samsung Electronics. Depuis sa création, le prix a été décerné à des auteurs russes célèbres tels que Zakhar Prilepine, Alexeï Ivanov, Fazil Iskander, Evguéni Vodolazkine, Roman Sentchine et Guzel Yakhina. Le jury est présidé par Vladimir Tolstoï, conseiller culturel du président russe, arrière-petit-fils de Léon Tolstoï et ancien directeur du musée de Iasnaïa Poliana.

Voir en ligne : http://fr.rbth.com/en_bref/2016/04/…