Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > Dans le monde > Russie > 2012 - Russie > Lundi 25 juin 2012, Première cérémonie solennelle de remise des distinctions (...)

Lundi 25 juin 2012, Première cérémonie solennelle de remise des distinctions en Russie

LUNDI 25 juin 2012
PREMIERE CEREMONIE SOLENNELLE DE REMISE des DISTINCTIONS EN FEDERATION DE RUSSIE
.

Le 25 juin 2015 à Moscou, dans les salons de la société juridique CMS Russie, dans une ambiance solennelle et chaleureuse, s’est déroulée la première cérémonie de la remise des distinctions de la Renaissance française en Russie, en présence de hautes personnalités : S.E.M.Jean de GLINIASTY, Ambassadeur de France en Russie, S.E.M.Guy TROUVEROY, Ambassadeur de Belgique en Russie, Colonel Philippe DESPINOIS, Attaché des Forces Terrestres près de l’Ambassade de France, Monsieur Emmanuel QUIDET, Président de la CCIFR, Maître Jean-François MARQUAIRE, Directeur Général de CMS Russie, M. Jean RADVANI, Directeur du Centre d’études franco-russe de Moscou, M. Patrick DELPLANQUE, Attaché de coopération éducative près de l’Ambassade de France en Russie, Monsieur Nicolas MEGRELIS, PDG de la société « Au nom de la rose », M. Pavel CHINSKY, Directeur Général de la CCIFR, Monsieur Jean-Luc PIPON, Co-fondateur du Courrier de Russie, Matthieu CAUBARRERE, Directeur Auchan Production Russie et des nombreuses invités.

Lauréats 2012 :La Médaille d’Or de la Renaissance française :
- S.E.M. Youri DOUBININE, Professeur à MGIMO, Président de l’association « Les Amis de France » ;
- M. Vladimir YAKOUNINE, Président des Chemins de Fer de Russie, co-président de l’association « Dialogue franco-russe » ;

La Médaille d’Argent du Mérite Francophone :

  • Mme Gréta TCHESNOVITSKAYA, Rédacteur en chef du bimensuel « La Langue française »
  • M. le Professeur Piotr TCHERKASSOV, Professeur des Universités (MGU) , Rédacteur en chef de l’almanach « La Russie et la France XVIII-XXss.) ;

La Médaille d’Or du Rayonnement culturel :

  • M. Oleg SOKOLOV, Président du Mouvement russe de la reconstitution des batailles historiques ;
    La Médaille de Bronze du Rayonnement Culturel :
  • Monsieur Jean-Félix de la Ville Baugé, Directeur général de l’édition « Novy Vek Média - Le Courrier de Russie »

La Médaille de Bronze Solidarité et Valeur (à titre posthume) :

  • Igor TONKOSHKURENKO, Propriétaire de la confiserie « Tchernogorsky » (Auchan) ;
Les partenaires de la cérémonie :
Compagnie juridique CMS Russie, Chambre de commerce et d’industrie franco-russe, Ambassade de France, Conservatoire d’Etat de Moscou P.I.TCHAIKOVSKY, Agence « Tsar Voyages », Société « Au nom de la rose », « Rusquartet »

La cérémonie a été clôturée par un magnifique concert de « Risquartet » du Conservatoire d’Etat de Moscou P.Y.TCHAIKOVSKY

Le discours inaugural de S.E. M. Jean de GLINIASTY, Ambassadeur de France en Russie :

Chers amis

La qualité et la diversité des personnalités qui aujourd’hui vont être décorées, illustrent clairement la profondeur et la richesse des liens de la Russie et de la France. Certes, chacun d’entre eux a sa spécificité, mais je voudrais surtout souligner que tous sont le symbole des multiples aspects de la belle amitié franco-russe.
Si parmi les personnalités décorés, il y a autant d’acteurs de la vie culturelle, c’est bien la preuve que nos liens culturels ont été de tous temps assumés. Ils sont éternellement le l’âme vivante de ces relations. La cérémonie d’aujourd’hui nous permet de rappeler combien est essentiel le rôle des puissantes institutions russes pour nos relations.
Le Musée Pouchkine, à l’initiative de Madame Antonova, est non seulement le lieu où sont conservés des œuvres majeurs de la peinture française, il est aussi le foyer vivant de la vie culturelle dans lequel se tiennent les évènements les plus importants du moment comme par exemple l’exposition Paris-Moscou, ou, comme il ;ya encore peu de temps, dans le cadre de l’année croisée franco-russe, la belle exposition des œuvres de Picasso. Ici, la Musée est notre partenaire privilégié. Jusqu’à maintenant, je me rappelle avec enthousiasme les récentes expositions consacrées à Le Corbusier, à l’Ecole de Paris ainsi que la superbe exposition consacrée à Christian Dior et à ses esquisses.
L’année franco-russe 2014-2015 sera consacrée aux arts plastiques, cela nous permettra, j’en suis convaincu, une coopération avec le Musée Pouchkine qui, grâce à vous, Chère Irina Antonovna, est le lieu symbole de la proximité culturelle franco-russe.
En remontant plus loin encore, la fraternité d’armes – le régiment d’aviation Normandie-Niemen - est le témoin de notre lutte commune dans la terrible épreuve de la seconde guerre mondiale. Je suis heureux que le souvenir de ces temps demeure vivant autant en Russie qu’en France et que ce souvenir soit conservé par l’Association des vétérans sous la présidence du colonel Andréj Fetissov.
La présence parmi les personnalités décorées d’Andrej Kovalćuk, auteur de la magnifique sculpture Normandie-Niemen à Lefortovo, symbolise le lien entre le monde des armes et le monde des arts. Ce lien trouve une expression profonde dans l’illustration de notre action réciproque et de nos exploits militaires. Je veux à ce propos rappeler que dans un futur proche nous allons commémorer le Centième anniversaire de la Grande Guerre – la première guerre mondiale - que nous ne devons pas oublier. Cette date souvenir nous permet de rappeler combien la France et la Russie étaient alors liées. L’attaque russe en 1916, cela va sans dire, a permis de soulager le front occidental.
Nous honorons aussi aujourd’hui le monde de la musique. Le Conservatoire Tchaikovsky, sous la direction du professeur Alexandre Sokolov, a toujours eu le souci de donner une place à la musique française dans ses programmes. Il soutient aussi, par une coopération très active avec la France, les créations de musique contemporaine.
Quelques mots concernant notre proximité littéraire. Elle ne serait pas aussi puissante sans la très grande qualité de nos traducteurs tant Français que Russes. C’est pourquoi, la décoration de l’une de nos plus éminentes traductrices, Madame Christina Zetounian-Beloous, est plus que justifiée.
Rappelons que dans ces liens, le programme « Pouchkine », soutenu par l’Ambassade, pour faciliter la publication, jouit d’une reconnaissance générale. Il a permis d’éditer près de mille œuvres.
Je veux aussi mentionner la presse et les structures d’information. Bien que la Russie et la France s’apprécient profondément l’une et l’autre, il arrive parfois qu’ils ne se connaissent pas encore suffisamment, en particulier en ce qui concerne la réalité de la vie contemporaine. Des publications complémentaires comme La Russie d’Aujourd’hui contribuent sans aucun doute à combler cette lacune et à éclairer un large cercle de lecteurs d’une façon diversifiée de la profondeur de nos relations. C’est l’occasion pour cette manifestation d’aujourd’hui.
Je voudrais aussi féliciter Madame Arrignon. En donnant une nouvelle vie à la Renaissance française, et en se consacrant infatigablement à l’amitié franco-russe, elle a apporté sa contribution à la construction du bel édifice de nos relations.
Enfin je voudrais aussi remercier le cabinet CMS qui chaque année accueille cette cérémonie et apporte son soutien à la Renaissance française.
Je vous remercie de votre attention.

quelques adresses internet pour partager ces instants :

http://press.rzd.ru/news/public/ru?STRUCTURE_ID=654&layer_id=4069&id=80006

http://cyberleninka.ru/article/n/gramota-frantsuzskogo-vozrozhdeniya

Portfolio