Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, distinguer les mérites"

Vous êtes : > PUBLICATIONS > Ouvrages, Manifestations, Sites conseillés > PARIS - 16 avril 2015 : Concert - Chœur de chambre masculin « Joan Kukuzel (...)

PARIS - 16 avril 2015 : Concert - Chœur de chambre masculin « Joan Kukuzel »

Concert Chants liturgiques orthodoxes Chœur de chambre masculin « Joan Kukuzel »

Le 16 avril à 20h30 - Cathédrale Notre-Dame de Paris

JPEG - 153.2 ko

CE CONCERT EST ORGANISÉ PAR L’INSTITUT CULTUREL BULGARE ET MUSIQUE SACRÉE À NOTRE-DAME DE PARIS

JPEG - 57.7 ko

Le chœur "Joan Kukuzel" a été créé à l’automne 1967.
Le chœur a permis de faire connaître Saint Joan Kukuzel et le chant liturgique orthodoxe bulgare, qui occupent une place distincte dans l’art bulgare, européen et mondial.
Ses concerts aux festivals de musique ancienne à Paris, Avignon, Stary Sącz, Edinbourg, Bydgoszcz, Częstochowa, Rome, Hajnówka, Prague, Cracovie, Saint Petersburg, Moscou, Novisad et Belgrade démontrent son prestige international.

Grâce à ses concerts et enregistrements le Photo Victor Victorov chœur œuvre activement pour la recherche et la restauration des œuvres musicales anciennes de la Bulgarie. Les interprétations du chœur sont souvent utilisées dans les films historiques. Il participe aussi fréquemment à des spectacles d’opéra en Bulgarie et à l’étranger.

Pour la maitrise de son art l’ensemble vocal a eu l’honneur de se produire devant le président autrichien au palais Hofburg à Vienneet à Rome devant le président italien Il a aussi chanté devant Sa Sainteté le pape Ioan Paul II au Vatican aussi bien qu’au cours de l’audience publique sur la place Saint-Pierre devant des milliers de fidèles venus du monde entier (le 23 mai 1985), à l’automne de la même année dans la salle "Paul VІ" et dans la basilique "Saint Pierre" du Vatican.

Vingt ans plus tard, "Joan Kukuzel" chante encore une fois devant le Pape, au cours de sa première visite historique à Sofia, en Bulgarie orthodoxe. Nombreux sont les mélomanes qui ont eu la joie d’écouter les concerts de l’ensemble vocal à Chypre, en Grèce, Serbie, Slovaquie, République tchèque, Hongrie, Pologne, Pays-Bas, Allemagne, Danemark, France, Portugal, Malte, Italie, Belgique, Royaume-Uni. Le 30 novembre 2006 le chœur "Joan Kukuzel" a donné un concert dans la basilique "Sainte-Marie-Majeure" de Rome, enregistré par Radio Vatican qui a produit un disque à l’occasion.

Le chœur "Joan Kukuzel" se base sur les traditions musicales fondées par Joan Kukuzel et recherche une interprétation authentique de la sensibilité médiévale. La musique liturgique est une philosophie et tous ses sons sont une quête de la grandeur du monde et du sens de l’existence humaine

Le chœur est dirigé par un de ses fondateurs – Dimitar DIMITROV, maitre de conférences. Il a fait ses études au Séminaire de théologie et à l’Académie de musique de Sofia. Il enseigne la Musique liturgique à la faculté de Théologie et il dirige le Chœur mixte représentatif de la cathédrale "Saint Alexandre Nevsky" à Sofia. C’est un artiste infatigable qui a su rester fidèle à l’interprétation authentique de la musique liturgique orthodoxe.

JPEG - 52.9 ko

« Saint Joan Kukuzel (en grec ΙωάννηςΚουκουζέλης), en bulgare (Йоан Кукузел), en français Jean_Coucouzèle est un saint bulgare, chantre, compositeur, théoricien et réformateur de la musique liturgique hautement vénéré.
Il serait né en 1280 à Durrës qui se trouvait aux confins occidentaux de l’État bulgare médiéval. Il étudie le chant liturgique à l’École impériale de Constantinople, puis il se retire dans le monastère de la Grande Laure du mont Athos, où il travaille jusqu’à la fin de ses jours. Il est un chantre inspiré, un pédagogue vocal, grand théoricien et compositeur d’une sensibilité rare.
On lui doit deux grandes réformes – il introduit la polyphonie et il perfectionne l’ancien système de notation byzantine.
On apprend de son hagiographie datant de la fin du 14e siècle, dont une copie est conservée à la Bibliothèque nationale "Saints Cyrille et Méthode" à Sofia, qu’il compose environ 90 œuvres, parmi lesquelles la plus célèbre est le Polyéléos de la femme bulgare, dédié à sa propre mère.
Le chant polyphonique créé par Saint Joan Kukuzel contient des formes mélodiques complexes aux multiples ornements. Ses œuvres sont riches et variées et les critiques les qualifient de belcanto liturgique ou de chant lyrique. Il introduit des intonations bulgares dans la musique byzantine. Les formes subtiles de ses œuvres musicales nécessitaient de nouveaux signes de notation pour indiquer la manière de les interpréter.
La notation de Saint Joan Kukuzel perdure jusqu’au début du 19e siècle quand fut introduite la notation moderne. Il était doté d’une voix d’une beauté exceptionnelle et ses contemporains l’avaient surnommé « Angeloglasni »,(celui qui a une voix d’ange). Pour son talent exceptionnel il avait aussi obtenu les titres de Grand Maître et Maître des maîtres.
Il meurt en 1360. Canonisé par le Patriarcat de Constantinople, l’Église orthodoxe bulgare célèbre sa fête le 1er octobre. »