Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > PUBLICATIONS > Ouvrages, Manifestations, Sites conseillés > ABU DHABI - La culture, une arme diplomatique pour la France dans la (...)

ABU DHABI - La culture, une arme diplomatique pour la France dans la région

La visite d’Emmanuel Macron aux Émirats arabes unis, le 8 novembre, pour inaugurer le Louvre d’Abou Dhabi, projet initié par Jacques Chirac en 2007, rappelle que la diplomatie culturelle est une composante essentielle de la politique étrangère française. C’est au XVIe siècle que la France recommence à s’intéresser au Proche-Orient. La politique française vis-à-vis de l’Empire ottoman, puis du monde arabo-musulman, deviendra une des plus vieilles constantes de sa diplomatie. La Capitulation signée par François 1er avec Soliman le Magnifique aura d’importantes répercussions culturelles et commerciales avec l’essor des échelles du Levant. Cependant à l’époque, c’est l’italien qui fait office de « lingua franca » en Méditerranée orientale. L’expédition de Bonaparte en Égypte débouche sur l’école d’égyptologie française. Sur le plan culturel l’orientalisme, en tant que discipline scientifique, qui était né à l’époque des Lumières avec la création de l’École des langues orientales en 1795, prend un nouvel essor avec la création du Collège de France qui apporte une contribution théorique à une meilleure connaissance de la civilisation et des sociétés musulmanes.

PNG - 277.6 ko
Le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammad ben Zayed al-Nahyane (2e g) ; le directeur du musée du Louvre, Jean-Luc Martinez (3e g), le président de la République française, Emmanuel Macron (2e d), et son épouse Brigitte ; lors de l’inauguration du Louvre d’Abou Dhabi, le 8 novembre. Ludovic Marin/Reuters/Pool
PNG - 227.2 ko

Voir en ligne : Article de Mr TABET dans l’Orient Le Jour !