Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > Dans le monde > Italie, Saint-Siège et Malte > ITALIE : CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FRANCOPHONIE LE 20 (...)

ITALIE : CELEBRATION DE LA JOURNEE DE LA FRANCOPHONIE LE 20 MARS

JPEG - 53.3 ko

Migration et francophonie. Regards sur Naples, ville d’accueil

Organisée à l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie, la Journée d’études Migration et francophonie. Regards sur Naples, ville d’accueil s’est déroulée sous le signe de la réflexion autour de l’un des points du programme de la délégation italienne de La Renaissance Française : contribuer au développement de l’Afrique francophone et de la Méditerranée francophone et favoriser l’intégration des immigrés francophones en Italie.

L’approche interdisciplinaire de la Journée d’études a eu pour but d’intégrer la perspective générale et théorique concernant les migrations, leur géographie, les politiques d’accueil et les éléments susceptibles de caractériser (du point de vue de la sociolinguistique, de l’anthropologie, de la transformation du paysage urbain, etc.) la communauté francophone d’origine africaine à Naples.

Il a donc été très important d’accorder une grande attention aux voix d’immigrés africains francophones et à celles de médiateurs directement impliqués dans la gestion de l’accueil des migrants, ainsi que dans les parcours d’intégration. Les témoins africains francophones invités à cette Journée d’études
constituent également les représentants d’une littérature naissante de la migration en langue italienne.

Compte tenu de la complexité des attitudes que les africains francophones ont à l’égard du français, la rencontre a été un point de départ pour l’analyse des représentations sociolinguistiques associées au français dans la communauté afro-italienne implantée à Naples. Un autre aspect qui est entré également en jeu a été la fonction de « langue-pont » que le français revêt dans l’apprentissage/acquisition de l’italien (le plus souvent une L3, L4, Ln pour les locuteurs dont il est question).

Il serait important d’évaluer et de préciser de quelle manière et à quels niveaux le français est en mesure de créer, au cours du processus d’intégration, un lien entre l’univers linguistico-culturel du lieu d’origine et celui du pays d’accueil, tout en permettant une meilleure connaissance et une compréhension plus approfondie de l’identité ethnolinguistique des immigrés africains francophones.

(Daniela Puolato, Università di Napoli « Federico II »)

Programme :

JPEG - 131.8 ko