Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > En France > Poitou-Charentes > La Renaissance Française s’implante en POITOU et dans les Charentes (...)

La Renaissance Française s’implante en POITOU et dans les Charentes !

Publication relevée dans La Nouvelle République :

JPEG - 58.3 ko
Georges Pagé est un défenseur de la belle langue. Les nouvelles fantaisies de l’orthographe « inclusive » sont loin de l’enchanter.
© (Photo Patrick Lavaud)

L’institution a été fondée en 1915 par Raymond Poincaré pour favoriser le rayonnement de la langue et de la culture françaises.
Qu’on ne s’y trompe pas : la « Renaissance française », quoi que son nom un tantinet patriotard puisse laisser entendre, n’a rien à voir avec quelque nauséabond groupuscule xénophobe. Cette vénérable institution, née en 1915 tandis que les valeureux pioupious de la République se faisaient trouer la panse en Artois ou gazer les poumons du côté d’Ypres, n’a pour vocation que de « contribuer au rayonnement de la langue française, de la culture et de la solidarité ».
Une conférence avec Thomas Pesquet et Patrick Baudry en 2018 Présente un peu partout dans le monde, la renaissance française n’avait jusqu’à ce jour pas de représentation dans l’ancienne région. Ce sera chose faite, officiellement, le 4 novembre prochain avec l’assemblée générale constitutive du comité Poitou-Charentes, à Poitiers. Un rendez-vous qui sera l’occasion de rendre hommage à la présidente d’honneur de l’institution, Simone Veil, récemment disparue.
Désigné président du comité régional, Georges Pagé dresse la liste non exhaustive des actions que celui-ci entend mener : « Nous voulons honorer des personnes méritantes. » Ces premiers lauréats régionaux auront contribué au rayonnement de la langue et de la culture françaises mais aussi à ladiffusion de la culture, au dialogue et au partage. Des jeunes seront aussi récompensés, qu’il s’agisse de bacheliers ou d’apprentis.
Le comité régional de la renaissance française entend également décerner des prix littéraires régionaux. « Nous aimerions beaucoup récompenser un auteur régional d’origine étrangère et écrivant en français », souligne le président régional. Autre grand moment de l’année 2018 : une conférence au Futuroscope avec les astronautes Patrick Baudry et Thomas Pesquet. Le premier est président d’honneur de l’institution et tous deux ont porté « très haut » une certaine image de la France.
Réunion à l’Atelier, 10 rue du Clos-Marchand à Poitiers, le 4 novembre de 10 h à midi. Renseignements auprès de Georges Pagé. Tél. 06.08.03.22.63. Courriel : georges.page-larenaissance francaise orange.fr