Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > PUBLICATIONS > Ouvrages, Manifestations, Sites conseillés > Orléans - 26 au 28 septembre 2018 - Le Parlement des écrivaines (...)

Orléans - 26 au 28 septembre 2018 - Le Parlement des écrivaines francophones

JPEG - 44 ko

Afin de mettre en exergue la voix des femmes écrivaines et d’offrir un espace de prise de parole destiné à donner le point de vue des femmes sur les débats où les crises de nos sociétés, la Ville d’Orléans va installer, du 26 au 28 septembre 2018 à Orléans, la première session du Parlement des écrivaines francophones. Née d’une proposition faite en 2016 par Fawzia Zouari journaliste et écrivaine tunisienne, cette première session, pilotée par cette dernière, Sedef Ecer et Leila Slimani, a déjà séduit plus de 70 écrivaines des 5 continents.

L’INITIATIVE
En 1993, en pleine tragédie algérienne, naissait le « Parlement international des écrivains ». Il ambitionnait de venir en aide aux auteurs menacés de mort et d’exil et lançait une opération de visibilité et de solidarité à l’égard des écrivains avant que cette instance indépendante ne décide, en 2003, de s’auto-dissoudre.

C’est de cette initiative que s’inspire le « Parlement des écrivaines francophones », annoncé en 2017 lors des Voix d’Orléans - Rencontres de la francophonie, par Olivier Carré, Maire d’Orléans, Président d’Orléans Métropole. Il répondait ainsi à l’appel lancé en 2016, par Fawzia Zouari, journaliste et écrivaine tunisienne. Après cette première session orléanaise, cet espace de rencontre a vocation, au fil des années, à voyager à travers le monde pour permettre à toutes les écrivaines francophones de se l’approprier.

Soutenu par Leïla Slimani, Représentante personnelle du Président de la République Française pour la Francophonie, sous l’égide et l’implication de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), il répond à plusieurs objectifs :

Rendre distincte la voix des femmes écrivaines ;
Affirmer qu’il existe un « écrire-ensemble » capable de renforcer les liens des écrivaines où qu’elles se trouvent ;
Travailler à faire reconnaître la place de l’écrivaine dans son pays et réaffirmer son rôle dans le dialogue civilisationnel ;
Constituer un trait d’union entre le Nord et le Sud et faire circuler les idées et les auteures ;
S’exprimer sur ce qui porte atteinte à l’intégrité morale ou physique des écrivains contre les menaces ;
Défendre la liberté et le droit des hommes et des femmes partout où ils se trouvent attaqués ;
Offrir un espace de prise parole destiné à donner le point de vue des femmes sur les débats ou les crises de nos sociétés.

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

SUIVRE CET ÉVÉNEMENT :
https://www.facebook.com/events/233167757542663/

RETROUVEZ CET ÉVÉNEMENT SUR RFI :
Enregistrement des rencontres par Catherine Fruchon-Toussaint, journaliste et animatrice de l’émission Littérature sans frontières sur RFI.

Diffusion le dimanche 30 septembre à 13h10 (sous réserve) et en podcast sur www.rfi.fr/emission/litterature-frontieres