Daniel Rondeau, de l’Académie française, président du Jury du Prix littéraire de La Renaissance Française L’Académicien, ambassadeur, journaliste, écrit et sème ses livres au gré de ses voyages. Il présidera les travaux de sélection et d’élection des livres d’auteurs dont le français n’est pas la langue maternelle

, par  La Renaissance Française
Version imprimable de cet article Version imprimable
JPEG - 48.7 ko

Daniel Rondeau, de l’Académie française, diplomate, promoteur infatigable de la francophonie. (Photo : "La revue des deux mondes").

PAR PIERRE MABIRE
C’est à ce monument des années Yéyé et du rock à la française, Johnny Hallyday, que Daniel Rondeau, jeune journaliste dans les années 1980, consacra ses premières « grandes » interviewes. Les deux hommes se lieront d’une amitié fidèle dont sortiront sous la plume du futur diplomate deux livres référence « L’âge-Déraison » (Le Seuil) et « Johnny » (Nil éditions).
Après un passage à la rédaction en chef du service « culture » du quotidien Libération , Daniel Rondeau devenait grand reporter au Nouvel Observateur, puis en 1998 à L’Express, collaborant également en maintes occasions à Paris-Match, Le Journal du Dimanche et Le Monde.

Une écriture aux senteurs de citronniers et de cannelle

Les trente-deux romans et essais qui portent sa signature – dont trois en écriture collective – sont comme les pierres du Petit Poucet, semées le long de son chemin de vie. Ses milliers de pages exhalent des senteurs de citronniers, de cannelle, de thé à la menthe, perdent leurs lecteurs dans les souks méditerranéens.
Daniel Rondeau, ambassadeur de France à Malte de 2008 à 2011, fut de ces rares chefs de mission à ne jamais s’égarer dans la complexité de mondes orientaux à multiples facettes.
Dans « Malta Hanina » (Grasset) paru en 2012, il évoque cette période : « Le destin m’a jeté dans une carrière qui n’était pas la mienne. Accroché au rocher maltais par mes lettres de créance, ouvrier de la diplomatie française sur une île perdue au milieu des eaux et du temps, j’ai vu tourner les saisons, et fleurir trois fois les orangers. Il y a longtemps que j’attendais d’avoir ma chaise au banquet méditerranéen. Jusqu’alors je n’étais qu’un oiseau de passage. Malte a tenu ses promesses. J’ai été accueilli, d’une certaine façon délivré, admis dans la confidence d’une vieille civilisation. »

La francophonie des Lumières

Cet orfèvre en littérature, infatigable promoteur de la francophonie des Lumières, entretient avec le Moyen-Orient une passion sans faille. Aux sources de notre civilisation née en Mésopotamie, il puise l’eau féconde de son inspiration.
Alors ambassadeur délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO, il plaida inlassablement pour la sauvegarde de trésors archéologiques menacés par les guerres de cette région biblique.
Infatigable écrivain, candidat à l’habit vert en 2019 il fut élu dès le premier tour de scrutin au fauteuil n°8 occupé avant lui par Michel Déon, Jean Rostand et Edouard Herriot.

Bibliographie de Daniel Rondeau
1979 - Chagrin lorrain - avec François Baudin (Seuil)
1982 - L’Âge-Déraison (Seuil)
1984 - Trans-Europ-Express (Seuil)
1987 - Tanger (Quai Voltaire)
1988 - Pourquoi écrivez vous ? - sous la direction de Jean-François Fogel et Daniel Rondeau (Le Livre de poche)
1988 - L’Enthousiasme (Quai Voltaire)
1989 - Les Tambours du Monde (Grasset)
1991 - Portraits champenois - avec Gérard Rondeau (Reflets)
1991 - Chronique du Liban rebelle, 1988-1989 (Grasset)
1992 - La Part du diable (Grasset)
1992 - Littérature notre ciel ! - souvenir de Heinrich Maria Ledig Rowohlt (Grasset)
1994 - Mitterrand et nous (Grasset)
1994 - Les Fêtes partagées-Lectures et autres voyages (Nil)
1997 - Des hommes libres. La France libre par ceux qui l’ont faite - avec Roger Stéphane (Grasset)
1997 - Alexandrie (Nil)
1997 - Tanger et autres Marocs (Nil)
1999 - L’Appel du Maroc - sous la direction de Daniel Rondeau (Institut du monde arabe)
1999 - Johnny (Nil)
2002 - Istanbul (Nil)
2004 - Dans la marche du temps (Grasset)
2005 - Camus ou les promesses de la vie (Mengès)
2005 - Istanbul - avec des photographies de Marc Moitessier (La Martinière)
2006 - Les Vignes de Berlin (Grasset)
2007 - Journal de lectures (Transbordeurs)
2007 - Goudji, le magicien d’or - préface (Gourcuff Gradenigo)
2007 - La Consolation d’Haroué - avec des aquarelles d’Alberto Bali (Gourcuff Gradenigo)
2008 - Carthage (Nil)
2012 - Malta Hanina (Grasset)
2012 - Petites Îles de Méditerranées - préface (Gallimard / Conservatoire du littoral)
2012 - Istanbul, photographes et sultans, 1840-1900 - préface (CNRS Éditions)
2012 - De port en port 1870-1950 - préface (Éditions du patrimoine)
2012 - L’ Esprit du vignoble - préface (Flammarion)
2014 - Vingt Ans et plus (Flammarion)
2016 - Boxing-Club (Flammarion)
2017 - Mécaniques du chaos (Grasset)
2018 - La Raison et le Cœur (Grasset)
2021 - Arrière-pays (Grasset)

Navigation