HAUT-RHIN : la délégation de La Renaissance Française fait un don à la Croix-Rouge

, par  Dominique THUET
Version imprimable de cet article Version imprimable
JPEG - 72.7 ko

L’unité locale des Trois frontières de la Croix-Rouge française, basée à Huningue(Haut-Rhin), compte plus de 100 bénévoles, dont 20 secouristes. De nombreux jeunes assurent l’avenir de cette section très dynamique qui s’implique activement dans de nombreuses missions : de l’urgence au secourisme et à la formation, en passant par l’action sociale et la vie associative, et qui tient chaque année depuis près de 30 ans un poste de secours au grand Prix Automobile de Formule1 de Monaco. 2020 a marqué un grand coup d’arrêt à ses projets.
Seuls la traditionnelle soupe à Kappelen et le petit déjeuner campagnard en « clique et collecte » ont été maintenus et quelques subventions ont permis de couvrir les frais fixes.
L’unité locale des Trois frontières est membre de La Renaissance Française depuis de nombreuses années. Albert Durr, le président de la délégation de La Renaissance Française dans le Haut-Rhin, Jean-Luc Maurice son trésorier, Albert Elser et Dominique Thuet membres, ont offert un chèque de 200€ à Daniel Dietschin, président de l’unité locale des Trois frontières, en présence de Christian Morat, son président honoraire. « Les petits ruisseaux font les grandes rivières » dira Albert Durr avec émotion, car lui- même est ancien président de la section de la Croix Rouge de Mulhouse, vice président départemental, ancien directeur des secouristes et fondateur de celle des Trois Frontières.
Et Daniel Dietschin de conclure : « Ce don contribuera au remplacement du VPSP (véhicule de premiers secours à personnes) basé à Village-Neuf.Un nouveau véhicule tout équipé revient à 75000 euros. En 2023, les normes changeront et il nous faut nous mettre à la page pour pouvoir continuer à assumer au mieux nos missions de secours ».

Navigation