Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > Dans le monde > Japon > JAPON : conférence de M.Hisanori Isomura

JAPON : conférence de M.Hisanori Isomura

Les relations entre le Japon et la France de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron

Monsieur Hisanori ISOMURA, journaliste de renom, est depuis plusieurs décennies un grand témoin des relations entre le Japon et la France et il a rencontré tous les présidents français de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron (voir ci-joint). Il en a parlé à Tokyo le 25 février dernier, dans une éblouissante conférence organisée par la délégation de La Renaissance Française au Japon et son président Monsieur Sumihiko Seto qui l’a présenté en ces termes :

"L’histoire contemporaine des relations franco-japonaises brille dans les propos de M Hisanori Isomura comme une valeur universelle dépassant une simple relation bilatérale comme si elle existait depuis l’avant histoire. Ses mots enchantent tellement qu’on s’émeut. Cela s’explique. Pendant 60 ans tous les présidents de la Ve république française, à commencer par Charles de Gaule qui a qualifié de pays marchand de transistor le Japon, en passant par Jacques Chirac plus cultivé que les Japonais sur les connaissances du sumo et de la culture japonaise, jusqu’à Emmanuel Macron baptisé de prodige, ont été captivés par ce grand journaliste rare et exceptionnel. Ses expériences étoffées hors norme, ses visions du monde sont extraordinaires. Monsieur Hisanori Isomura est probablement le meilleur orateur réellement au niveau mondial que le Japon d’après la guerre introduit. Il nous dévoile maintenant tout ce qui concerne cette relation entre la France et le Japon. La Renaissance Française vous invite à savourer l’excitation de cette conférence historique".

M.Isomura a été distingué par notre institution ; la médaille d’or des Valeurs francophones lui a été remise par S.E.Monsieur Laurent Pic, Ambassadeur de France au Japon le 6 février 2019 en présence du Président international Denis Fadda dont le discours se trouve ci-après

Remise de la Médaille d’or des Valeurs francophones à
Monsieur Hisanori ISOMURA

Discours du professeur Denis Fadda
président international de La Renaissance Française

Monsieur,

Vous êtes Officier de la Legion d’Honneur et Commandeur des Arts et des Lettres, c’est dire combien la France vous a reconnu.

Vous êtes fort connu en France – et bien au-delà d’ailleurs – car vous êtes à la fois un très grand connaisseur de sa culture et un défenseur pointilleux de sa langue ; par ailleurs, vous avez occupé, dans notre pays, différentes fonctions de premier plan.

Correspondant spécial de la NHK au Bureau européen de Paris de 1958 à 1962, vous êtes de nouveau à Paris, comme Directeur général de la chaîne pour l’Europe à partir de 1977 ; vous y revenez comme Président de la Maison de la culture du Japon de 1995 à 2005.

En 1999 le Président Jacques Chirac vous nomme au Haut conseil de la Francophonie.

En France vous avez de très nombreux amis et notamment à l’Ecole polytechnique où vous avez régulièrement donné des conférences au point que – insigne honneur – vous avez reçu le célèbre bicorne. Le bicorne, est un élément du Grand uniforme que portent les élèves de l’Ecole dans les grandes occasions ; dans des cas très rares, il est remis à titre honorifique.

Vous avez été aussi Correspondant spécial en Indochine et au Moyen-orient et Directeur du Bureau de la NHK à Washington.

Mais vous êtes encore plus connu au Japon où vous avez été présent dans tous les foyers au point que vous êtes appelé « Monsieur NHK ». Il faut dire que vous avez donné au journal de la télévision japonaise un style tout à fait nouveau.

Vous avez occupé au siège de la NHK, à Tokyo, les fonctions de Directeur du service étranger, celles de directeur général de l’Information et enfin celles de directeur général administratif de la chaîne.

Vous êtes aussi un auteur prolixe ; vous avez publié une vingtaine d’ouvrages, dont “Avec un rien de snobisme” et “Le monde à cette époque-là”, histoire diplomatique de l’après-guerre en trois volumes.

En 1977, vous avez reçu le Grand Prix du Nippon Kisha Club
et en 2011 l’Empereur vous a décerné le grade de Commandeur dans l’Ordre du Soleil levant.

Pour ces liens avec la Fance que vous avez su faire vivre

Pour cette si précieuse liaison que vous assurez, en permanence, de façon remarquable

Il était évident que La Renaissance Française devait vous distinguer

Aussi suis-je extrêmement heureux que l’Ambassadeur de France vous remette maintenant la Médaille d’or des Valeurs francophones.

Copyright Photo Université populaire de Lille