Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > Dans le monde > Russie > 2015 - Russie > Réception à la Résidence de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie

Réception à la Résidence de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie

A l’occasion de la sortie de l’ouvrage « France-Russie : 1914-1918 : de l’alliance à la coopération » 20 octobre 2015

Texte : Véra MEDVEDEVA, journaliste pour « Roussky Mir » (le Monde russe)
Photos : Michel DUMONT (Renaissance française)

PNG - 108.9 ko

Chaque livre a son destin. Le temps passe trop vite et parfois le sujet d’un ouvrage paru intéressant et actuel lors de sa rédaction, devient complétement dépassé au moment de l’édition. Mais il a y des ouvrages initialement prévus pour un public restreint de spécialistes qui deviennent des ouvrages d’actualité et d’importance.
L’année dernière, au moment des commémorations du Centenaire de la première Guerre mondiale, la Renaissance française en Russie (Présidente : Zoya ARRIGNON) a organisé à Yaroslavl un colloque franco-russe « France-Russie : 1914-1918 : de l’alliance à la coopération » sous le patronage de Monsieur le Ministre Jean-Pierre CHEVENEMENT, Représentant Spécial du Gouvernement français pour la Russie Le 20 octobre 2015, S.E. Alexandre ORLOV, Ambassadeur de la Fédération de Russie en France, a ouvert les portes de sa magnifique résidence –l’Hôtel d’Estrées-, pour la présentation des actes de ce colloque. Cet ouvrage scientifique, comme le colloque, a reçu le label 14-18 et a été inscrit dans les programmes nationaux officiels des commémorations du Centenaire en Russie et en France. Il a été publié en juin 2015, en 2 langues, dans l’édition prestigieuse russe « Encyclopédie politique russe / ROSSPEN » dans la collection « Première Grande Guerre mondiale » (Первая мироваяя Великая).

Une année s’est écoulée entre le colloque et la date de la publication ; une année remplie de changements géopolitiques, de sanctions économiques et de rhétorique démagogique.
Actuellement, les relations franco-russes ne sont pas au beau fixe et ont besoin d’un coup de pouce des 2 côtés et dans toutes les domaines. Nous polémiquons beaucoup actuellement sur le rôle et la place de l’Histoire dans la société. Il y a même une expression « sans passé, il n’ y a pas de futur ». N’est-ce pas un peu exagéré ? Hélas, non. Nous pouvons même ajouter « sans histoire, sans mémoire et sans passé, nous ne pouvons pas construire le futur »
Regardons les exemples. Parlant de la Seconde Guerre mondiale dont nous avons célébré le 70e anniversaire de la victoire par l’Armée Rouge et ses alliés. Les plupart des élèves français pensent que la Seconde guerre mondiale a été gagnée par l’Armée américaine. Ce n’est pas une anecdote mais une triste réalité. Qu’attendre des connaissances sur la Première guerre mondiale, sur le rôle de l’Armée russe dans ce conflit. Tout cela a eu lieu, il y a bien longtemps. La Russie aurait pu avoir sa place parmi les vainqueurs aux côtés de la France et de la GB., si elle n’avait pas été exclue à la suite des circonstances tragiques de la Révolution d’octobre. Le souvenir de la gloire, du courage, et de l’audace de l’Armée russe n’est resté que dans la mémoire de l’émigration russe ; pourtant, le courage des brigades russes sur le front français était incomparable et a été célébré par le Haut Commandement français !
Lors de la présentation, l’historien français Jean-Pierre ARRIGNON a remarqué avec regret « Qui actuellement en France se souvient de l’offensive Broussilov ? Cette célèbre attaque des forces russes sous la direction du général Alexeï BROUSSILOV qui a soulagé la position des alliés et qui a permis la victoire de Verdun ! ». Il a également évoqué l’une des pages glorieuses de l’histoire du corps expéditionnaire russe sur le front de Champagne- la défense du fort de la Pompelle : les soldats russes ont pu résister aux 7 attaques des Allemands et sauver le fort. Malgré cet exploit et ce courage, pendant longtemps, la France n’a pas daigné mettre le drapeau de Russie parmi ceux des alliées, au pied du fort. C’est « normal », officiellement, la Russie ne figure pas parmi les vainqueurs de la Première Guerre Mondiale. Il y a seulement 5 ans, on a inauguré une stèle en hommage aux soldats russes et dresser le drapeau de la Fédération de Russie.
Cette seule page de l’histoire du corps expéditionnaire russe suffit à elle-même pour comprendre la nécessité du devoir de Mémoire et du devoir d’l’Histoire.
En URSS, la Première Guerre Mondiale a constamment été présentée comme l’image symbolique de l’effondrement de l’Empire. Mal équipée, mal commandée, subissant des échecs sanglants, l’Armée Russe était semblable à l’Empire décadent et pourtant le courage des brigades russes était incomparable.
Selon S.E. Alexandre ORLOV, Ambassadeur de la Fédération de Russie en France « La Russie revisite son passé ». Elle s’enrichit en réhabilitant les pages injustement oubliées ou bien cachées de son passé. Tout le monde s’est souvenu maintenant que Rodion MALINOVSKY, célèbre maréchal soviétique de la Seconde guerre mondiale, a participé lors de sa jeunesse à l’offensive du fort de la Pompelle.
Tenant compte du climat frais des relations actuelles entre la France et la Russie, nous comprenons bien pourquoi l’Ambassadeur de Russie en France a caractérisé cet ouvrage scientifique comme « une contribution importante dans le renforcement de l’amitié franco-russe ».
Le colloque de Yaroslavl a été placé sous le patronage de Monsieur Sergueï NARYSHKINE, Président de la Douma et Président du Comité nationale d’organisation du centenaire de la Première Guerre Mondiale et celui de Monsieur le Ministre Jean-Pierre CHEVENEMENT, Représentant Spécial du Gouvernement français pour la Russie, qui ont également préfacé cet ouvrage scientifique. Monsieur Jean-Pierre CHEVENEMENT a participé à la présentation de l’ouvrage dans la résidence de l’Ambassadeur de Russie. Selon le Ministre « La France a découvert la Russie assez tardivement, seulement dans le XIXs. Mais depuis ce temps, la France et la Russie ne cessent pas de se rapprocher, nous avons beaucoup de choses en commun. Lors de la grande époque du Premier Ministre Piotr STOLYPINE et du Ministre Serge WITTE, la France investissait beaucoup en Russie. Dans cette période, les investissements français présentaient un tiers de tous les investissements étrangers en Russie. » Parlant de la Première Guerre mondiale, Monsieur CHEVENEMENT regrettait l’oubli par les Français de l’exploit des soldats russes qui ont donné leurs vies pour la France. Le Ministre Jean-Pierre Chevénement a rappelé également le devoir de mémoire de la France devant les sacrifices de l’Armée et du peuple soviétique lors de la Seconde Guerre Mondiale. En conclusion, il a souligné « Sans la Russie, nous ne pouvons pas construire l’Europe Commune. Pensez autrement, ce serait une grande erreur ».
Lors de la présentation, Madame Zoya ARRIGNON, Présidente de la Renaissance française en Russie, à l’origine de la présentation de l’ouvrage dans la résidence de l’Ambassadeur de Russie, a cité Vladimir LAZAREVSKY, fondateur du journal « La Pensée russe », premier lauréat russe de la Renaissance française (le 5 novembre 1928, Paris) : « Notre tâche est de contribuer au renforcement des liens culturels franco-russes. « l’Idée européenne » est impensable sans la collaboration entre l’Est européen, ctd. la Russie et l’Ouest européen, dont la France est le guide spirituel. C’est un très grand et important sujet. L’Europe ne peut pas exister sans l’amitié franco-russe : pas une amitié de salon « entre 2 coupes de champagne » mais une amitié basée sur une compréhension mutuelle, sincère et profonde …. ».
En regardant le titre de ce livre « France-Russie : 1914-1918 : de l’alliance à la coopération » qui est considéré comme le premier solide ouvrage sur l’alliance franco-russe dans la Première Guerre mondiale, nous voulons ajouter que l’Europe ne peux pas exister sans la coopération entre la France et la Russie.

Voici quelques articles sur cet événement :
en français :

http://ambassade-de-russie.fr/index.php/fr/agenda/802-france-russie-1914-1918-de-l-alliance-a-la-cooperation-20-octobre-2015-residence-de-l-ambassadeur-de-russie

по-русски :

http://ambassade-de-russie.fr/index.php/ru/kalendar-sobytij/800-istoricheskij-dolg

présentation de l’ouvrage :
http://larenaissancefrancaise.org/France-Russie-1914-1918-de-l

JPEG - 167.9 ko
Pr. A.PROST, M.JP. CHEVENEMENT, Mme Z.ARRIGNON, S.E.A.ORLOV, Mme Z.KRITSKAYA, M. et Mme Denis FADDA, Pr. JP ARRIGNON, Pr.A.PAVLOV

Portfolio

  • Monsieur le Ministre Jean-Pierre CHEVENEMENT et Madame Zoya (...)
  • M. Igor SOLOVIEV, Conseiller Culturel de l'Ambassade de Russie en (...)
  • avec S.E. Jean de GLINIASTY
  • Mme FLAVITSKY, M. Christian MATON (Président de l'association (...)
  • M. Christophe DEAGE, Président de la Renaissance française à Luxembourg
  • M. Alexandre LAFON (Directeur adjoint de la Mission 14-18) et M. le Pr. (...)
  • Monsieur le Ministre Jean-Pierre CHEVENEMENT, Représentant Spécial du (...)
  • le Général Bruno CAITUCOLI
  • M. Denis FADDA (Président International de la Renaissance française) et le (...)
  • M. et Mme Le Professeur Jean-Pierre DELUMEAU
  • Monsieur le Professeur Antoine PROST, Président du Conseil Scientifique de (...)
  • le Vicomte et la Vicomtesse Gérard du Port de LORIOL , membres de la (...)
  • Mme Christine ZEYTOUNIAN-BELOÜS (Lauréat de la RF en Russie, promotion 2013) (...)
  • le Comte Serge de PAHLEN (PDG des éditions "Syrtes"), M. et Mme (...)
  • S.E. et Mme Jean de GLINISTY, Ambassadeur Honoraire de France en (...)
  • avec Mme Catherine GOURIN (TV Liberté) et Mme Jean des Cars
  • Mme Luise KISSELEVSKY (Union de la Noblesse Russe)
  • Mme Elena YAKOUNINA, Rédacteur en chef de "l'Observateur russe" (...)
  • avec les membres du Rotary International et Inner Wheel International
  • M. Philippe CONRADE (Redacteur en chef de la Nouvelle Revue d'Histoire) (...)
  • Mme Inna MERKOULOVA, Chef du département Science, Education, Traduction du (...)
  • M. le Pr. Jean-Pierre ARRIGNON et M. René OCCHIMINUTI (Institut des hautes (...)
  • Mme Elisabeth DURIEU, M. Michel DUMONT, M. et Mme Michel BEYLS (membres de (...)
  • M. le Professeur Andrey PAVLOV, Université d'Etat de Saint-Péétersbourg
  • avec M. le Sénateur Jean-Pierre LELEUX (région PACA)
  • M. le Professeur Antoine PROST, le Prince et la Princesse MOUROUSY
  • S.E. et Mme Eugène BERG et le Prince Alexandre TROUBETZKOY
  • M. Jean-Pierre ARRIGNON, Professeur émérite des Universités, Docteur Honoris (...)
  • avec M. et Mme Jean-Loup CHRETIEN (Lauréat de la Renaissance française en (...)
  • M ; le Pr. Jean-Pierre ARRIGNON et Son Excellence Alexandre (...)
  • M. Jean-François ANIERE (Président de l'association des vétérans de (...)
  • S.E.Alexandre ORLOV, Ambassadeur de la Fédération de Russie en (...)