Bretagne : Maurice Garnier nommé administrateur provisoire de la délégation de La Renaissance Française en Bretagne et Loire atlantique Sa mission consiste a réorganiser le maillage de notre institution, département par département

, par  Pierre MABIRE
Version imprimable de cet article Version imprimable
JPEG - 44.6 ko

Sur lettre de nomination du président international, le professeur Denis Fadda, M. Maurice Garnier, membre de la délégation de Bretagne, est chargé en qualité d’administrateur provisoire de contribuer à la création d’un nouveau maillage de cette région.
Cette mission consiste à créer des représentations de notre institution dans chacun des départements bretons, y compris la Loire-Atlantique dont l’histoire et la culture sont indissociables de la Bretagne.
La décision de départementaliser les délégations là où des implantations nouvelles sont envisagées, ou bien là où une restructuration s’impose, a été actée en 2022 par le Conseil d’administration de l’institution.
Dans sa lettre de nomination à Maurice Garnier, le président international précise : « En effet, il est apparu que l’actuelle délégation couvrait un territoire beaucoup trop vaste pour pouvoir réellement assurer la mission qui lui avait été confiée. Dans le cadre de la nouvelle politique de notre institution visant à être plus proche de ses membres et ainsi plus efficace, vous devrez identifier, dans chacun des départements concernés, les personnes susceptibles de constituer le bureau d’une délégation à créer.
En même temps, avec les membres du bureau de la délégation actuelle, il vous incombera d’identifier les personnes dont les mérites devraient être reconnus par une distinction, et aussi d’organiser des manifestations culturelles ou de solidarité correspondant aux buts, à l’éthique, à l’esprit et aux valeurs de La Renaissance Française ».

Bretagne : un vaste éventail de cultures et de patrimoines

JPEG - 26.5 ko

Le Gwen ha Du (le drapeau breton) est un symbole qui marque la présence bretonne partout où elle s’exprime. Ce drapeau est de création récente (1925). Il se compose de onze mouchetures d’hermines et de cinq barres noires sur fond blanc qui symbolisent les bassins culturels bretons.

Composée des départements d’Ile-et-Vilaine, Côtes d’Armor, Finistère, Morbihan la Région administrative Bretagne a été séparée du pays Nantais et de la Loire-Atlantique, qui, pourtant partage avec cette province une histoire et une culture communes.
La Bretagne ne présente cependant pas un visage uniforme dans chacun de ses territoires.
Composée historiquement de deux aires linguistiques, elle se divise ainsi : -

  • la Basse-Bretagne ou Breizh Izel dans l’Ouest (correspondant aux départements du Finistère, de la majeure partie du Morbihan, de l’Ouest des Côtes-d’Armor, et dans le Sud, à la presqu’île de Guérande, en particulier l’enclave du Bourg-de-Batz en Loire-Atlantique) où l’on rencontre une langue d’origine brittonique (apparentée au gallois et au cornique) connue sous le terme de breton ou brezhoneg ;
  • la Haute-Bretagne ou Breizh Uhel dans l’Est (Ille-et-Vilaine, Côtes-d’Armor est, Morbihan est, Loire-Atlantique) où l’on rencontre des dialectes d’oïl : le gallo, également le poitevin dans le pays de Retz et un peu de breton dans la région de Rennes.
    La réactivation de La Renaissance Française dans ces départements permettra de mieux connaitre cette vaste étendue territoriale si riche en littérature, musique, chants, contes et légendes, architectures qui assemblent des patrimoines d’exception.

Navigation