La rose Simone-Veil fleurit au Japon Le rouge de ses pétales s’associe au soleil levant du drapeau japonais, symbole de clarté et de lumière

, par  La Renaissance Française
Version imprimable de cet article Version imprimable
JPEG - 46.1 ko

La rose Simone-Veil, baptisée en 2015 dans les jardins du Sénat, à Paris, à l’occasion du centième anniversaire de la création de La Renaissance Française, fleurit désormais au Japon. La délégation de la Renaissance Française de ce pays, que préside M. Sumihiko SETO a planté plusieurs rosiers de cette fleur chargée de symboles.
Le rouge de ses pétales s’associe au rouge du soleil levant, symbole japonais de clarté et de renouveau. Comme le soleil apparaît le matin et disparait le soir, pour revenir le lendemain, la rose est à la fois éphémère et éternelle. Sans cesse elle refleurit du printemps jusqu’aux premiers jours de l’hiver et renaît en beauté dès le printemps revenu.
Cette fleur créée par le rosiériste Orard répond en tous points à la personnalité de Madame Veil, au parcours de vie qui inspire admiration et respect. Elle signifie que la vie fragile se construit avec l’amour de ses semblables. Ses épines sont symbole de résistance à l’adversité. Son parfum envoûtant en fait la « reine de fleurs ».

JPEG - 110.2 ko
JPEG - 51.8 ko
JPEG - 118.1 ko