Je suis née... un article de Joëlle Cattan publié dans le quotidien libanais « L’Orient Le jour », des 22 et 23 février 2020

, par  Christian OLIVE - Secrétaire général , popularité : 6%


Je suis née avec le pouvoir de ne pas mourir

Je ne suis pas née à l’ hôpital. Je suis née dans la rue. Je n’ ai pas de parents, mais un peuple qui revendique ma filiation. Je n’ ai pas un seul visage, mais plusieurs à la fois, connus ou anonymes. Je n’ ai pas d’âge, enfant, adolescent, adulte, j’incarne des générations multiples, toutes catégories sociales confondues, sans allégeance aucune, géographique, confessionnelle ou politique. Je n’ ai pas de nom de famille, mais une multitude de prénoms m’ a été attribuée : révolution, révolte, soulèvement, protestation, et j’en passe..

On a beaucoup jasé sur mon compte, mais on n’a pas tari d’éloges aussi. J’ ai toujours eu des sympathisants et des détracteurs. Ma relation millénaire avec l’ histoire est universelle. A travers les siècles, j’ai été dénigrée, méprisée, disqualifiée, pourchassée, châtiée. J’ai eu mal, très mal. J’ai saigné, j’ai pleuré. J’ai eu peur, très peur. Mais j’ ai toujours réussi à me relever de plus en plus déterminée et inspirante, parce que j’ai aussi et surtout été délibérément voulue, passionnément désirée, sollicitée, acclamée, pour avoir éveillé les consciences et secoué les mentalités, pour avoir su porter l’ insatiable créativité et les inimitables talents de mes géniteurs, en prônant l’ inclusion et en décriant l’exclusion, en clamant l’unité et désapprouvant les divisions. Je suis capable de m’exprimer de diverses façons, en chantant et en dansant, en prenant la plume et le pinceau, pour libérer les tabous, défaire les manœuvres, écraser les manigances. Je sais décrire le beau et fustiger le faux. Je parviens à ne plus banaliser l’ anormalité, à faire parler la faim et l’ indignation, à faire hurler la fureur et le refus, pour scander les scandales, faire sanctionner l’ impunité, revendiquer le renouveau.

Aujourd’hui, pour avoir vu le jour dans le pays du Cèdre, ma puissance s’exhale de son arbre majestueux inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Comme lui est né avec la faiblesse de croître « au-dessus des nuages », je suis née avec le pouvoir de ne pas mourir.

Joëlle Cattan
Avocate et médiatrice,