Culture ─ Solidarité ─ Francophonie



"Promouvoir la culture, oeuvrer pour la paix, distinguer les mérites"

Vous êtes : > OU SOMMES-NOUS ? > En France > Nord Pas-de-Calais > Activités et Actualité - Nord Pas-de-Calais > 2019 - Nord - Pas-de-Calais > Compte rendu du déjeuner littéraire avec Madame Hoai Huong NGUYEN

Compte rendu du déjeuner littéraire avec Madame Hoai Huong NGUYEN

à Arras le 21 mars 2019

En ce jour de printemps, nous avons le grand plaisir de recevoir Madame Hoai Huong NGUYEN,
qui nous présente son roman « Sous le ciel qui brûle » paru en 2017 aux Editions Vivane Hamy.

JPEG - 56.8 ko

Cet ouvrage a reçu en 2018 le prix littéraire de La Renaissance Française.

Le Prix littéraire de La Renaissance Française fut créé en 2015, à l’occasion du centenaire de l’institution, il couronne une œuvre écrite en français (roman, nouvelles, œuvre poétique, récit) d’un auteur dont le français n’est pas la langue maternelle. Le prix est décerné chaque année au mois de décembre dans les salons du restaurant « Les Editeurs » à Paris.

Madame Hoai Huong Nguyen est née en 1976 en France de parents vietnamiens. Son prénom signifie « Se souvenir du pays » en référence au déracinement de sa famille. De langue maternelle vietnamienne, elle a appris le français en allant à l’école. Détentrice d’un doctorat de lettres modernes portant sur « L’eau dans la poésie de Paul Claudel et celle de poètes chinois et japonais », elle a déjà publié deux recueils de poésie : Parfums et Déserts. Elle enseigne actuellement la communication au sein d’un IUT.

Son premier roman, « L’ombre douce » a été salué par les Prix Marguerite Audoux, le Prix Première-RTBF, le Prix du Salon du Livre de Genève, le Prix Lire Élire - Bibliothèques pour tous Nord Flandre, le Prix littéraire Asie de l’Adelf et le Prix du premier roman de Sablet. « Sous le ciel qui brûle », paru en 2017, est une ode bouleversante à la langue française et à la puissance vitale et régénératrice des mots.

Madame Hoai Huong a été très touchée et très honorée de recevoir ce prix.

JPEG - 41 ko

En ce jour de mars 1975, Tûan marche dans la forêt de Chantilly, il cherche les premières jonquilles et se remémore son enfance et sa jeunesse au Vietnam dans les atrocités de la guerre de ce pays déchiré. Les fantômes du passé se révèlent particulièrement douloureux. Il nous emmène avec lui dans son village natal, au sein de sa famille qui vit unie, sous la protection des dieux et l’autorité bienveillante du grand-père. Le plaqueminier au centre du jardin (un arbre à kaki) est le symbole de cette présence positive des esprits familiers. Après l’assassinat de ces parents, l’adolescent poursuit ses études, axées sur le français, une langue (celle des colonisateurs) dont il est tombé amoureux au travers de la littérature et de la poésie plus particulièrement celle de Gérard de Nerval. Cette langue dont il apprécie tant la musique est aussi celle des lumières.

Les mots des poètes l’accompagnent, des mots qui, tout au long de son existence, l’ont aidé à traverser le deuil, la séparation, la violence et dont il recherche toujours les meilleurs accords rimés, en quête d’une improbable résilience.

L’auteur évoque des événements déchirants avec une infinie délicatesse, une écriture soignée sans aucun mot qui pourrait susciter l’angoisse, la nature et sa beauté toujours présente au sein de ce récit, nous rappelle que de la tragédie peut renaître le printemps et la vie.

Actualités du mois de mars 2019

Le 7 mars 2019, nous avons remis la Médaille d’Or du Rayonnement Culturel au chœur d’hommes « La Lyre Halluinoise », dont notre ami Benoit DESCAMPS fait partie. Cette cérémonie au eu lieu à l’Hôtel de la Région et nous remercions les nombreux membres qui sont venus y assister. Cela fut une très belle cérémonie.

Le 14 mars 2019, ont eu lieu à Paris dans la matinée la réunion des présidents des délégations de La Renaissance Française et dans l’après-midi, la réunion du Conseil d’Administration international. Notre délégation a été représentée par Zoya ARRIGNON, Trésorière de la délégation. Le même jour, dans la soirée, à l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, s’est tenue la cérémonie d’installation du chancelier Gabriel de BROGLIE dans les fonctions de Président d’Honneur de La Renaissance Française. Il succède à Madame Simone VEIL. Cela fut une très belle cérémonie en présence de nombreuses personnalités notamment les deux fils de Madame Simone VEIL. Notre délégation a été représentée par : Francis BABE, Zoya ARRIGNON, Gilles et Patricia VASSEUR et leur fils Grégoire.

Les dates à retenir
Le jeudi 23 mai 2019 (à confirmer) nous recevrons à Lille, M. le Professeur Jean-Paul BLED, membre de la Fondation Charles de Gaulle qui viendra nous présenter son ouvrage « le Général de Gaulle et le Québec », paru aux Editions l’Harmattan en novembre 2018.
Le jeudi 20 juin 2019 sortie dans l’avesnois préparée par nos amis Benoit DESCAMPS et Michel DUMONT. Vous recevrez le programme très prochainement
Le jeudi 26 septembre 2019 à Arras, déjeuner littéraire avec Jean-Louis FOURNIER, qui viendra nous présenter son ouvrage « Dictionnaire amoureux du Nord » dans la collection « Dictionnaire amoureux » chez Plon.

Portfolio