Hommage à Philippe Jaccottet

, par  Internet - Site
Version imprimable de cet article Version imprimable

Hommage à Philippe Jaccottet

« Qui chante là quand toute voix se tait ? qui chante
 
avec cette voix sourde et pure un si beau chant ? »

 

C’est la voix du poète.

Celle de Philippe Jaccottet repose désormais dans «  la terre funèbre  » que ses vers ont ensemencée de vers justes et lumineux. Ce «  cœur endurant  » hanté par la mort et fasciné par l’aurore souhaitait n’être rien d’autre qu’ « un homme qui arrose son jardin et qui, attentif à ces travaux simples, laisse pénétrer en lui le monde qu’il n’habitera pas longtemps ».

Les vers de Philippe Jaccottet longtemps nous abreuvent et nous habitent :

« demeure en modèle de patience et de sourire,
 
tel le soleil dans notre dos encore
 
qui éclaire la table, et la page, et les raisins. »