JAPON - Francophonie : "Identité humaine et Interculturalité — pour un meilleur dialogue entre francophones et Japonais" Sous cet intitulé, le professeur Makoto Sekimura, spécialiste de philosophie grecque, tiendra une conférence le 1er avril prochain. Les membres adhérents de notre institution peuvent s’inscrire dès maintenant.

, par  Larenaissancefrancaise
Version imprimable de cet article Version imprimable
JPEG - 97.1 ko

Chers membres,
La Renaissance Française au Japon est ravie de vous accueillir à la conférence que donnera le professeur Makoto Sekimura, spécialiste de la philosophie grecque (Université de Hiroshima) dans le cadre du mois de la Francophonie 2022. Cette manifestation qui aura lieu le 1er avril 2022 à partir de 11 heures (heure de Paris - 18 heures à Tokyo) est organisée dans le cadre du Conseil pour la Promotion de la Francophonie au Japon.

La conférence aura pour titre : "Identité humaine et Interculturalité — pour un meilleur dialogue entre francophones et Japonais"

Point essentiel de la conférence : La société japonaise contemporaine s’est suffisamment occidentalisée pour que les Japonais soient amplement accoutumés à parler du monde de manière objective.
Toutefois, ils conservent encore, dans une certaine mesure, une sensibilité et une mentalité traditionnelles qui les conduisent à s’intégrer ou à se fondre dans la nature. La notion moderne du sujet, telle qu’elle fut introduite au Japon lors de son occidentalisation, se différencie sensiblement de celle qui correspond à la manière particulière des Japonais d’être au monde et certains savants ou artistes francophones sont bien conscients de cet enjeu interculturel.
Une réflexion comparative entre une identité humaine qui serait propre à la culture japonaise et celle qui serait particulière à la culture occidentale ou francophone, nous amènera à nouer entre elles un dialogue approfondi.

POUR PARTICIPER

Veuillez-vous inscrire sur le formulaire d’inscription suivant :

イベント参加申し込みフォーム( Googleフォーム)
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScepH7lgq7b2zaFMD4WdiXFfbrpUTu0tvILOyfgbN09aZGCZg/viewform?usp=sf_link
Nous espérons vous y voir nombreux !
Meilleures salutations,

La Renaissance Française au Japon

Biographie du conférencier, professeur. Makoto Sekimura

JPEG - 41.6 ko

Né le 12 avril 1963.
Professeur à l’Université de Hiroshima (Hiroshima University)
Professeur émérite à l’Université de la Ville de Hiroshima (Hiroshima City University)
Vice-président de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française (ASPLF)
Diplômes :
Licence en esthétique, Faculté des Beaux-Arts, Université des Arts de Tokyo, obtenue le 25 mars 1987.
Maîtrise en esthétique, Faculté des Beaux-Arts, Université des Arts de Tokyo, obtenue le 25 mars 1989.
Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A.), philosophie, Université de Bourgogne, obtenu novembre 1990.
Docteur en art, Faculté des Beaux-Arts, Université des Arts de Tokyo, obtenu le 25 mars 1994.
Docteur en philosophie, Université Libre de Bruxelles, obtenu le 8 décembre 2006.

Professeur invité :
2009, Professeur invité, Faculté de Philosohie, Université de Lyon III, France.
2013, Professeur invité, UFR Lettres et Philosohie, Université de Bourgogne, France.
2014, Professeur invité, Faculté de Philosohie, Université de Lyon III, France.
2018, Professeur invité, Institut Catholique de Toulouse, France.

Membre de sociétés académiques :
Membre de The Japanese Society for Aesthetics.
Membre de la Nishida Philosophy Association.
Membre du Seminar on Greek Philosophy.
Membre de la Hiroshima Society for Science of Arts (secrétaire général).
Membre de la Société franco-japonaise de Philosophie.
Membre actif du Centre d’Études sur la Pensée Antique « KAIROS KAI LOGOS », Université de Provence (Université d’Aix-Marseille)
Membre de la Société japonaise des études du néplatonisme.
Membre de la Société japonaise Michel Henry.
Adhérent au Centre de Recherches Internationales sur l’Imaginaire (CRI2i)

Ouvrages publiés :
Image et mimesis, l’esthétique de Platon, Keiso-shobo, Tokyo (en japonais), 1997.
Platon et la question des images, Ousia, Bruxelles, 2009.

Langue de travail  : française

Participation libre

Navigation